Pages Navigation Menu

Les méthodes réelles pour gagner de l'argent

Le poker, jouer pour gagner

Vous rêvez de jouer au poker mais vous ne connaissez pas encore les règles de ce sport passionnant ? Voici une présentation des basiques de ce jeu de cartes parmi les plus populaires du monde ! Ensuite, je vous présenterai le poker à 5 cartes et à 7 cartes.

Les règles de base au poker

Le Poker se joue à l’aide d’un jeu de 52 cartes, comprenant 13 cartes de chaque couleur (trèfle, pique, coeur, carreau) allant du 2 à l’As, l’As étant la carte la plus forte du jeu.

poker guide

Dans sa version la plus populaire, le Texas Hold’Em, le dealer distribue deux cartes faces cachées à l’ensemble des joueurs présents autour de la table. Après un premier tour d’enchère, le dealer va dévoiler 3 cartes au milieu de la table. Puis, aura lieu un nouveau tour d’enchère et le dévoilement d’une nouvelle carte, avant une nouvelle enchère et le dévoilement d’une dernière carte. Ainsi, 5 cartes se trouveront au milieu de la table pour une dernière phase d’enchère qui décidera du vainqueur.

L’objectif est de réaliser la meilleure combinaison possible entre les 2 cartes que l’on a en main et 3 des 5 cartes se trouvant au milieu de la table. Le vainqueur est le joueur qui possède la meilleure combinaison de 5 cartes. Durant les phases d’enchères, il est possible de se retirer du jeu sans miser si l’on pense que l’on va finir par perdre face à une combinaison supérieure à la sienne.

Il existe une dizaine de combinaisons : la paire, la double paire, le brelan, la suite, la full house, le carré, la quinte flush et la quinte flush royale, la dernière étant la plus forte. Lorsqu’aucun des joueurs ne possède une combinaison, c’est la carte la plus haute qui détermine le vainqueur.

Les comportements de base à adopter

Le poker est loin d’être un jeu de hasard. C’est pourquoi l’attitude des joueurs est déterminante. Le jeu que l’on possède est en effet moins important que ce l’on conduit à penser les autres joueurs sur son jeu. En effet, par une attitude agressive ou passive lors des tours d’enchère, un bon joueur de poker va emmener ses adversaires dans la direction qu’il souhaite et les induire en erreur sur le jeu qu’il a en main.

Il est primordial de ne pas laisser percer ses émotions autour d’une table de poker afin d’avoir toutes les cartes en main pour remporter la mise.

Quelle attitude adopter lorsque l’on pratique les déclinaisons du poker à 5 cartes ?

Le jeu de Poker, en ligne sur les nombreuses plates-formes virtuelles de jeux ou bien au casino ou dans les cercles dédiés, est avant tout un jeu d’observation, de concentration, de stratégie et de self contrôle.

La version classique du jeu, la plus largement pratiquée, est le Poker Texas Holdem. Cette version se joue avec des figures et des suites qu’il faut former avec 5 cartes au maximum. Deux de ces cinq cartes sont entre vos mains et les trois autres se trouvent sur le tapis, à considérer parmi 5 cartes retournées sur la table par le croupier réel ou électronique. Il existe de nombreuses autres déclinaisons du Poker qui impliquent 5 cartes en tout, comme le Poker Omaha, pour former une figure gagnante. Ces versions sont nommées “Stud”.

Chacune des déclinaisons du poker à cinq cartes implique une attitude similaire pour remporter le plus de coups possibles. En premier lieu, il convient de vous fier à votre scanner sensible, qui détecte les vibrations émises par les cartes que vous avez entre les mains. Si ces cartes ne vous inspirent pas, si leurs valeurs faciales ne vous portent probablement pas vers l’une des figures gagnantes, sachez vous “couchez”, c’est à dire passer votre tour sans participer à ce coup. L’humilité est une attitude à la fois prudente et porteuse de résultats intéressants. Pêcher par excès de gourmandise en participant systématiquement à tous les coups d’une partie, poussé par une avidité de victoire, sans écouter les signaux émis par vos cartes, par vos adversaires et par un climat général de la partie, se révèle très contre-productif.

L’observation vient compléter l’humilité et le feeling dans l’arsenal du bon joueur de Poker à cinq cartes. Il faut observer les cartes retournées sur la table lors des premiers flops, la probabilité de former une figure imposante avec ses propres cartes, ainsi que les mises successives des adversaires. Les mises en disent long sur la probabilité de détention d’une main gagnante. Naturellement le bluff peut se pratiquer et biaiser le sens d’une mise, cela fait partie du jeu. Cependant une observation fine de l’attitude d’un adversaire coup après coup doit vous permettre de déterminer le degré de sincérité de ses mises.

La concentration doit immanquablement venir s’ajouter à cet attirail. La partie peut être longue et le relâchement de concentration peut vous faire miser de façon inconsidérée et rater une information importante distillée par une mise ou par le langage corporel d’un opposant. Cette concentration doit aussi vous permettre de contrôler vos propres signaux corporels qui peuvent trahir votre jeu.

Une dose d’agressivité et de culot viendra idéalement compléter ce dispositif de joueur gagnant au poker à cinq cartes. Pourquoi pas, si vos adversaires ont fait la démonstration de leur impressionnabilité, utiliser le bluff via une grosse mise peu justifiée par votre main. Vous pouvez également, si vous êtes en grande forme et que votre sang froid est à son meilleur niveau, pratiquer la relance assez systématique, capable de mettre une pression sur vos adversaires, bénéfique sur une partie à moyen et long terme, par l’insoutenable chance répétée qu’elle suppose chez vous.

Quelle attitude adopter lorsque l’on joue au poker à 7 cartes ?

Le Poker, dans un cercle de jeu, un casino ou sur les sites de poker en ligne, se révèle être, dans tous les cas, un jeu qui mélange une petite proportion de hasard et de chance avec une plus large part de stratégie, de contrôle de soi d’observation et de concentration.

La déclinaison du jeu la plus usitée est sans conteste le stud nommé Poker Texas Holdem, version qui implique 5 cartes actives. Il y a cependant de nombreuses autres déclinaisons du Poker, notamment celles qui mobilisent 7 cartes pour former la figure gagnante. Les studs à sept cartes impliquent une attitude un peu différente, qui met l’accent sur l’observation et l’anticipation.

Pour remporter le maximum de coups ou le tournoi de poker à 7 cartes, branchez votre détecteur de vibrations, votre compteur Geiger de feeling, en position sensibilité très élevée. Encore plus que dans les versions de poker à 5 cartes, l’inspiration que vous procurent les cartes que vous avez en main ainsi que celles retournées sur la table au premier flop, est déterminante. Les sept cartes permettent, surtout dans les déclinaisons du jeu dites “hi and low” d’effectuer de nombreuses combinaisons gagnantes, certaines avec des cartes de faibles valeurs (law) d’autres avec les grosses cartes et les têtes (hi). Il faut donc que vos cartes vous portent vers l’une ou l’autre de ces extrémités. Si vous avez des cartes moyennes, en valeurs faciales, qui ne vous inspirent pas, n’hésitez pas à vous “couchez”, vous participerez au coup suivant s’il présente une configuration plus porteuse. Il est primordial d’écouter son feeling et de savoir ne pas participer à un coup ou même une petite figure de base dite law, se révèlerait finalement supérieure à votre main.

Ce feeling exacerbé doit être complété par une observation très fine des signaux émis par les adversaires, comme des probabilités que la figure que vous souhaitez former puisse apparaître. Les premiers flops, ses propres cartes, les mises des adversaires, le climat général de la partie et le langage corporel des opposants sont autant de signaux qui trahissent une bonne ou une mauvaise main. Ceci est tout particulièrement vrai au poker à 7 cartes qui offre plus de possibilité de former des combinaisons gagnantes. Cet art de l’anticipation et de la probabilité qui résulte d’une observation intense doit aussi vous permettre, à terme, d’anticiper les coups de bluff de certains adversaires.

Ce feeling ainsi que cet art de l’anticipation et du calcul de probabilité via l’observation sont indissociables d’une concentration maximale. Votre forme doit vous permettre de maintenir cette concentration durant toute la durée d’une partie ou d’un tournoi. Si vous êtes sur une table de “sit and go” qui permet de quitter le jeu à tout moment et que vous sentez votre concentration décliner, soyez humble et quittez le jeu avant l’instant fatal de déconcentration majeure, qui ruinerait vos efforts précédents. Une concentration en berne vous rends également incapable de veiller à votre propre langage corporel.

Enfin, le poker à 7 cartes peut inclure de façon bénéfique une certaine part d’agressivité, voire de culot. Le plus grand nombre d’occasions de former des mains gagnantes va dans le sens du bluff. L’adversaire peut croire, face à votre mise importante et à votre enthousiasme, que vous avez formé une figure de valeur. La relance systématique peut apporter aussi sa part de pression sur vos adversaires, bénéfique pour vous au fur et à mesure que la partie se déroule, notamment pour préparer le terrain psychologique et le rendre propice aux coups de bluff.

Articles connexes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Bonjour, vous pouvez remplir ce formulaire de contact pour nous envoyer un email et nous vous répondrons dès que possible.
Envoyer