Banque

C’est quoi les agios ? Comment les réduire ?

C’est quoi les agios ? Comment les réduire ?

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un solde négatif sur votre compte bancaire ? Et bien, si c’est le cas, vous serez peut être soulagé d’apprendre qu’un Français sur deux se retrouve régulièrement à découvert bancaire de nos jours. Ce que la plupart des gens ignorent c’est que les banques peuvent parfois prélever des frais de découvert exorbitants à leurs clients. On appelle ces frais des “agios” ou des “intérêts débiteurs”.

Dans certains cas, ces agios peuvent même vous coûter plusieurs dizaines d’euros par mois si vous n’essayez pas de stabiliser votre situation au plus vite. Mais n’y a-t-il donc aucun moyen pour éviter de payer les agios, ou du moins pour réduire leurs montants ? Bien sûr qu’il y en a ! Et c’est précisément ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Qu’est-ce qu’un agios ? A quoi ça sert ?

Comment choisir la banque en ligne la plus abordable ?

Les agios, aussi appelés intérêts débiteurs, ne sont ni plus ni moins que des frais bancaires. La banque vous prélève ces frais à chaque fois que votre compte est à découvert c’est-à-dire lorsque votre solde est négatif. En fait, les agios servent principalement à couvrir les dépenses que votre banque a engagé pour vous lorsque vous manquiez de liquidité.

Sachez que les agios s’appliquent à tous les comptes bancaires ouverts, qu’ils soient à découvert autorisé ou non. Cela dit, les montants appliqués ne sont pas nécessairement les mêmes dans toutes les banques. En général, les montants des agios appliqués sont précisés au moment de l’ouverture du compte. Sachez également que tous les frais prélevés par la banque lorsque le compte est à découvert ne sont pas forcément des agios.

Et oui, il existe aussi d’autres frais qui peuvent être liés au découvert bancaire comme les commissions d’intervention par exemple. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, les commissions d’intervention sont des frais prélevés lorsque des achats sont effectués depuis un compte à découvert. Les agios quant à eux sont prélevés systématiquement, qu’il y ait un achat ou non.

Quels sont les différents types d’agios ?

Combien doit-on payer en cas de découvert bancaire ?

En fait, il existe deux principaux types d’agios. D’une part, il y a les agios forfaitaires et d’autre part, il y a les agios proportionnels. On parle d’agios forfaitaires lorsque la banque fixe à l’avance les tarifs des frais à prélever en cas de découvert. Peu importe combien de temps vous avez été à découvert, les agios à payer resteront toujours les mêmes.

Les agios proportionnels quant à eux sont calculés en fonction du montant et de la durée du découvert. Vous devrez également prendre en compte le taux d’intérêt débiteur préalablement défini par votre banque. Ici, plus vous resterez longtemps à découvert, plus vos agios seront élevés.

Comment calculer facilement les agios ?

Comment calculer facilement les agios ?

Pour calculer vos agios, vous devrez prendre en compte plusieurs paramètres. Sachez par ailleurs que vous devrez d’abord connaître le taux d’intérêt débiteur appliqué par votre banque. N’hésitez pas à demander des renseignements à ce sujet auprès de votre banquier si nécessaire.

Vous devez ensuite noter le nombre de jours durant lesquels vous étiez à découvert. Enfin, il sera nécessaire de calculer le total du montant du découvert vous a été octroyé par la banque. Une fois que vous aurez toutes les informations utiles en main, voici la formule qui vous permettra de calculer vos agios :

(( Nb de jours à découvert x Montant du découvert ) x Taux d’intérêt débiteur ) ÷ Nb de jours dans l’année

Prenons un exemple simple pour vous aider à mieux comprendre ce calcul. Imaginez qu’un compte soit à découvert de 300 € pendant 10 jours au mois de novembre. Au mois de décembre, ce même compte se retrouve encore à découvert de 400 € pendant 5 jours. Ici, la banque applique un taux d’intérêt débiteur de 15%. Pour connaître les agios appliqués par la banque, vous devrez d’abord calculer le nombre débiteur comme ceci :

1er découvert : 300 € x 10 jours = 3000

2ème découvert : 400 € x 5 jours = 2000

Total nombre débiteur : 3000 + 2000 = 5000

Vous devez ensuite multiplier le résultat par le taux d’intérêt débiteur appliqué par la banque. Puis, il faudra diviser le tout par le nombre de jours dans l’année comme ceci :

5000 x 15% ) ÷ 365 soit ( 5000 x 15 ) ÷ ( 365 x 100 ) = 2,05 €

Ici, le montant des agios à prélever sur le compte sera donc de 2,05 €.

Combien doit-on payer en cas de découvert bancaire ?

Combien doit-on payer en cas de découvert bancaire ?

Cela dit, il est très rare que les agios soient les seuls frais à être prélevés en cas de découvert. Si le client a dépassé le découvert qui lui a été autorisé, il devra payer des commissions d’intervention de 8 € à chaque transaction. Sa banque pourra également lui envoyer une lettre d’information qui sera facturée à plus de 20 €.

En tout, le client en question pourra donc être facturé de plusieurs dizaines d’euros de frais en cas de découvert. Voilà pourquoi nous vous recommandons de faire le maximum pour stabiliser au mieux votre situation financière.

Comment réduire le montant des agios prélevés par la banque ?

Vous en avez marre de payer des frais de découvert surélevés à chaque fois ? Et bien, ici vous découvrirez quelques astuces simples mais pratiques pour réduire de manière considérable le montant des agios que votre banque vous prélève. Nous avons même une astuce en or qui vous permettra d’échapper complètement aux agios et de ne payer aucun frais de découvert.

Stabiliser votre situation financière

Stabiliser votre situation financière

Et oui, le meilleur moyen pour éviter de payer des frais de découvert, c’est tout simplement d’éviter d’être à découvert. Tout ce que vous avez à faire c’est d’améliorer la gestion de votre budget. N’hésitez surtout pas à mensualiser vos dépenses et à utiliser des logiciels dédiés s’il le faut.

Vous pouvez également demander conseil à votre banque pour n’utiliser que des produits bancaires adaptés à votre situation. Il y a par exemple la carte bancaire à autorisation systématique qui peut vous éviter d’effectuer des paiements lorsque votre compte ne vous le permet plus.

Sinon, vous pouvez aussi ouvrir un compte épargne où vous pourrez retirer de l’argent en urgence si nécessaire.

Négocier le montant de vos agios

Négocier le montant de vos agios

Vous ne le saviez peut être pas mais vous avez parfaitement le droit de négocier le montant de vos agios auprès de votre banque. Mais pour que votre banque accepte de négocier, vous devrez montrer que vous êtes un bon client et que vous savez bien gérer votre argent.

Si votre compte n’est à découvert que très rarement, votre banque pourrait bien accepter de réduire le montant de vos agios. Il y a même certaines banques qui sont prêtes à annuler les agios et à rembourser les frais prélevés à leurs clients. Par contre, si la banque constate que vous êtes régulièrement à découvert, elle risque de refuser toutes négociations et de maintenir les frais prélevés.

Changer de banque

Changer de banque

Si en dépit de tout, vous n’arrivez pas à échapper aux agios surélevés, il vous reste toujours une dernière option. En effet, vous pouvez tout simplement changer de banque. Si ça se trouve, vous avez souscrit à une banque peu compétitive. Tout ce que vous avez à faire, c’est donc de comparer les banques et trouver celle qui propose les frais les moins élevés.

D”ailleurs, nous vous recommandons de vous orienter vers les banques en ligne. De nos jours, les banques en ligne sont les seules banques à proposer les frais bancaires les plus bas. Qui plus est, les banques en ligne ne facturent pas les commissions d’intervention. Il y en a même qui n’envoient pas de lettre d’information à leurs clients en cas d’incident.

Laisser un Commentaire

Commencez ENFIN à

Gagner de l'Argent!

Rejoignez notre club gratuitement pour recevoir plus d'astuces directement dans votre boite mail!

gagner de l'argent

Merci pour votre confiance! Vous recevrez bientôt nos bons plans pour gagner de l'argent!