Banque

Le compte épargne logement expliqué

Le CEL, est un placement rémunéré à durée illimitée, qui donne lieu un prêt immobilier à un taux préférentiel et même à une prime d’Etat sous certaines conditions.

 

Qui peut bénéficier du CEL ?

Le compte épargne logement

Toute personne physique majeure ou mineure peut souscrire à un compte épargne logement. Chaque personne ne peut détenir qu’un seul compte mais il est possible de l’assortir d’un plan épargne logement sous réserve d’ouvrir les deux comptes chez le même établissement bancaire.

Pour souscrire à un CEL un dépôt initial de 300 € minimum est requis, alors que les versements sont plafonnés à 15 300 €. Une fois le compte est ouvert, le titulaire peut verser librement de l’argent à condition que le montant de la transaction ne soit pas inférieur à 75 €. Pour les retraits, ils sont tous aussi libres mais il faut toujours garder la somme de 300 € comme solde sur le compte au risque de devoir le clôturer.

 

Quelle rémunération ?

La rémunération du compte épargne logement s’élève à 0,50%, ce taux est édité par la Banque de France et subit des révisions à la hausse ou à la baisse deux fois par an (le 1 er février et le 1 er août). Les intérêts sont calculés annuellement et sont capitalisables. Cette rémunération est défiscalisée mais il faut tout de même prévoir des prélèvements sociaux estimés à 13,50% depuis le début de 2012.

A l’instar du PEL, le compte épargne logement peut donner lieu à un prêt épargne logement sous certaines conditions. Il permet donc de bénéficier d’un emprunt bancaire à un taux avantageux en plus d’une prime d’Etat plafonnée à 1144 €.

 

Conditions à remplir pour obtenir le prêt

Le titulaire d’un CEL peut prétendre à un prêt épargne logement, une fois il remplit les conditions qui suivent :

-le prêt doit être affecté pour acquérir ou construire une résidence principale, réaliser des travaux de rénovation ou d’optimisation de la performance énergétique et même d’acheter une résidence secondaire dans le cas où le CEL fut ouvert avant le 1 er mars 2011.

-le CEL doit être ouvert depuis au moins 18 mois pour pouvoir faire la demande d’un emprunt logement.

-le CEL doit générer un minimum d’intérêt équivalent à 22,50 € pour les travaux d’économie d’énergie, 37 € pour les travaux de réparation et de rénovation et 75 € pour l’acquisition ou la construction d’un logement.

Une fois ces conditions remplies, le titulaire du CEL peut bénéficier d’un emprunt d’une valeur de 23 000 € maximum, pour une durée qui varie entre 2 et 15 ans.

Le CEL est donc un bon placement, au même titre que l’or.

Laisser un Commentaire