Crédit Investissement

Crédits immobiliers : des taux records pour mai 2018 !

Nous l'entendons souvent un peu partout, et c'est une réalité : les taux de crédit immobilier atteignent des records pour mai 2018 ! Des études de crédit immobilier le montrent : il est possible d'emprunter à des taux inférieurs à 1,50% actuellement. L'accession à la propriété n'a jamais été aussi facile que ces dernières semaines, et « l'achat d'argent » comme l'on dit parfois, n'a presque jamais coûté si peu cher… Le moment de se lancer donc ? Peut-être bien.

Emprunter à moins de 1,50% sur 20 ans, un taux de crédit immobilier record.

Vous le savez certainement (et peut-être en faites vous partie) : le premier rêve des Français est de devenir propriétaire, et pour cela, le financement par un crédit est une étape quasi-indispensable (très rares sont les personnes qui achètent cash leur résidence principale). Même si les tarifs de l'immobilier repartent un peu à la hausse actuellement (après plusieurs années de baisse), les taux très avantageux actuels permettent de financer facilement l'acquisition. Prenons un petit exemple concret pour illustrer cela.

Afin d'acheter une maison familiale, un jeune couple doit dépenser 200 000€ hors frais de notaire pour en faire l'acquisition. Si l'on part de l'hypothèse que le couple dispose d'un apport équivalent aux frais de notaire (soit environ 15 000€, c'est une estimation), il devra donc emprunter 200 000€. Pour cela, la banque lui propose ceci :

  • Taux : 1,25%, soit 1 219€/mois sur 15 ans (coût : 19 439€)
  • Taux : 1,44%, soit 960€/mois sur 20 ans (coût 30 300€)
  • Taux : 1,68%, soit 817€/mois sur 25 ans (coût : 45 069€)

Comme vous pouvez le voir, le coût du crédit immobilier sur 15 ans est plutôt faible ! Cependant, si vous en avez la possibilité, il est toujours conseillé d'étaler un peu son crédit, quitte à payer un peu plus cher, afin d'éviter d'être étouffer par les mensualités à rembourser. Bref, si vous hésitiez à emprunter pour votre résidence principale (voire même pour un investissement locatif), vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire !

Laisser un Commentaire