Economies

Astuces pour réduire ses impôts en France

Astuces pour réduire ses impôts en France

Vous voulez donc réduire vos impôts en France pour cette année 2020. Qui ne le voudrait pas ? La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens de réduire le montant d’argent que vous versez  aux services des impôts et ce légalement, sans allégations d’évasion fiscale.

En fait, il existe beaucoup de mesures que vous pouvez prendre pour réduire vos impôts. Et, plus vous commencez tôt, plus tôt vous allez commencer à réduire ce que vous devez. Pour vous aider dans votre démarche, dans cet article, on va vous donner quelques astuces.

Astuce 01 : Investir dans l’immobilier et profiter des différentes lois défiscalisantes

impôts immobilier

Il existe plusieurs méthodes de bénéficier d’une défiscalisation en matière d’immobilier : Dispositif Pinel,  Malraux, Censi Bouvard et bien d’autres. A vous de voir quel est le dispositif qui convient le mieux à votre profil d’investisseur.

Pour l’année 2019, la loi Pinel était le dispositif le plus utilisé par les investisseurs. Pour cette année 2020, il va surement maintenir sa popularité.

Son principe est plutôt simple, vous avez la possibilité de déduire un pourcentage du montant d’acquisition de votre résidence neuve de votre impôt sur le revenu. A condition que vous mettez le bien en location dans les zones géographiques imposées par la loi. Vous pourrez obtenir jusqu’à 63 000 euros d’impôts et ce pendant  12 ans.

Quant au dispositif Malraux, il vous permettra de défiscaliser jusqu’à 30% du montant des rénovations que vous effectuez sur votre logement locatif. Durant toute la période de travaux, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt (selon le montant total des travaux de rénovation).

Astuce 02 : Bénéficier du CITE sur les travaux d’économie d’énergie

Si vous avez effectué des travaux dans votre résidence principale dans le but de réaliser une économie d’énergie. Vous pouvez demander à bénéficier du CITE.

En effet, le crédit d’impôt transition énergétique est une subvention accordée par l’Etat aux personnes ayant engagé des dépenses pour la rénovation énergétique de leur domicile (que vous soyez locataire ou propriétaire, le principe reste le même). Son taux est de 30%.

A savoir que depuis le 01 janvier de cette année 2020, le CITE a été remplacé. Il prend désormais la forme d’une prime versée aux ménages ayant des revenus modestes.

Astuce 03 : Acquisition d’un bien immobilier en nue-propriété (démembrement immobilier)

démembrement immo

Le principe du démembrement immobilier est plutôt simple. Séparer l’usufruit de la nue-propriété. En achetant la nue-propriété d’un bien, vous vous assurez sa pleine propriété lorsque l’usufruit arrive à son terme. Tout cela sans frais. Vous ne serez pas soumis au droit de succession. Durant la durée du contrat, vous n’aurez pas non plus à vous acquitter des revenus fonciers relatifs au bien ni de prélèvements sociaux. Toutes ces taxes seront à la charge de l’usufruitier.

Enfin, si vous êtes soumis à l’IFI, ce bien ne rentrera pas dans l’assiette taxable.

Astuce 04 : Réduire ses impôts en faisant des Dons

Dons

Les dons vous ouvrent droit à une réduction d’impôt. Si vous effectuez un don auprès d’associations type Secours Populaire, les restos du cœur ou encore la Croix rouge, reportez leur somme dans vos déclarations afin de les déduire.

A savoir qu’il existe d’autres associations, hormis les organismes qui aident les personnes dans le besoin, qui permettent d’avoir une déduction d’impôt comme les  dons et les cotisations que vous effectuez auprès d’un parti politique par exemple.

Vous pouvez bénéficier jusqu’à 66% du montant de vos dons. Toutefois, il ne faut pas que cela dépasse les 20% de vos revenus imposables. Si c’est le cas, le montant restant est reporté pour l’année suivante (pour une durée totale de 5 ans).

Astuce 05 : L’investissement direct dans une PME

impôts PME

L’Etat français souhaite promouvoir la création d’entreprise et les investissements dans les petites et moyennes entreprises. De ce fait, cette solution vous permettra également de réduire vos impôts.

En effet, l’investissement direct dans une PME bénéficie de dispositif d’abattement fiscal sur l’Impôt sur le Revenu (IR). Vous pourrez  ainsi déduire jusqu’à 18% du montant de votre investissement. Si vous êtes célibataire, vous allez pouvoir recevoir jusqu’à 50000 euros d’abattement (100000 euros pour les personnes mariées ou pacsées).

Astuce 06 : Investir dans les FCPI

Pour rappel, les FCPI vous permettent d’effectuer un investissement dans les PME dîtes « innovantes ». Pour votre participation, vous pourrez bénéficier d’une réduction sur vos impôts sur le revenu.

Elle est égale à 18% du montant de votre investissement et dans la limite de 12000 euros si vous êtes célibataire et 24 000 euros si vous êtes mariées. Si vous gardez vos parts de FCPI durant une période de 5 ans, vous serez également exonéré des impôts sur les plus-values. Vous n’aurez plus qu’à vous acquitter des prélèvements sociaux à 17.2%.

Astuce 07 : Bénéficier d’un crédit d’ impôts grâce à l’investissement productif et au Girardin industriel

Le dispositif Girardin permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à tout investisseur effectuant un investissement productif en Outre-mer. Vous pourrez donc prétendre à ce dispositif si vous apportez un capital à une ou plusieurs sociétés dans les zones éligibles. Le taux de réduction varie entre 44.12% et 63.42% selon la zone, la nature de votre capital ainsi que le taux de rétrocession au locataire.

Astuce 08 : Remplir soigneusement sa déclaration d’impôt sur le revenu

impôts

On y pense pas forcément, mais  c’est sans doute la première méthode que vous pouvez contrôler et qui va vous permettre de réduire vos impôts. Bien remplir votre déclaration va vous aider obtenir une réduction et déduction d’impôt. Vous pouvez reporter dans votre déclaration la garde de vos enfants à la crèche ou encore ce que vous devez pour la garde à domicile.

Si vous faites appel à d’autres aides à domicile, renseigner ce que vous leur devez vous permettra d’avoir une réduction. Pour vos frais professionnels, il vous est également possible de jouir d’abattements fiscaux (l’utilisation de votre voiture pour vous rendre à votre lieu de travail par exemple).

Astuce 09 : employer un salarié en Freelance

Employer un salarié en freelance, vous permettra de réduire le coût total de vos impôts. Contrairement au contrat classique d’un salarié, recruter en freelance vous permettra d’être exempté de charges sociales et patronales. Ce sont des taxes en moins que vous devez vous acquitter. Vous pourrez vous concentrer sur d’autres aspects de votre entreprise sans vous souciez de ce côté.

Astuce 10 : Déclarer vos impôts en famille

Premièrement, si vous avez des enfants, il est important que vous les mentionnez dans vos déclarations afin d’augmenter votre quotient familial. Pour chaque enfant rattaché fiscalement à votre foyer, vous aurez une réduction d’impôt.

Si vous êtes pacsé ou marié, vous pouvez également opter pour la déclaration commune de vos biens pour payer moins d’impôt. Prenez toutefois conscience que si vous divorcez, vous pourrez être tenu de verser une pension alimentaire à votre conjoint.

Une astuce supplémentaire : Devenir résident fiscal au Luxembourgimpôts luxembourg

Vous devez des impôts à l’Etat Français si vous résidez fiscalement en France. A partir du moment, où votre résidence fiscal se trouve au Luxembourg, ce sera dans le pays que vous devez réaliser vos déclarations. Vous aurez donc moins d’impôts à payer ici en France.

Quel est le régime fiscal appliqué au Luxembourg ?

Avant tout sachez que le revenu perçu par le salarié ou le retraité au Luxembourg est un revenu net : c’est-à-dire qu’un impôt à la source a déjà été prélevé par l’employeur ou la caisse de pension. C’est ce qu’on appelle la retenue d’impôt à la source. Elle est déterminée à partir de la classe d’impôt (1) qui est inscrite sur la fiche de retenue d’impôt (2) du salarié ou du pensionné et du niveau du revenu de son ménage.

Qu’est-ce qu’une classe d’ impôts ?

Au Grand-Duché du Luxembourg, la classe d’impôt est attribuée en fonction de la situation familiale du contribuable. Il existe 3 classes d’impôt : 1, 1a et 2.

Ainsi, considérant la retenue prélevée à la source sur le salaire, une déclaration fiscale n’est pas toujours obligatoire mais peut s’avérer intéressante lorsqu’il est possible de diminuer le revenu imposable.

Des déductions d’ impôts sont-elles possibles ?

Le régime fiscal luxembourgeois offre de multiples possibilités de diminuer son revenu imposable. Une de ces possibilités consiste à investir dans des produits d’assurance dont les primes sont déductibles. Cet investissement vous rapportera sur tous les tableaux : vous investissez pour votre avenir et celui de vos enfants et vous pouvez déduire les primes que vous versez de vos revenus imposables.

Petit exemple qui peut rapporter gros : vous êtes marié et parent de 2 enfants. Vous avez souscrit un contrat d’assurance prévoyance-vieillesse (3ème pilier). Savez-vous que le régime fiscal luxembourgeois vous permet de déduire votre prime à concurrence de 3.200 euros?

Ces déductions mises en place par le régime fiscal luxembourgeois valent la peine de s’interroger sur les assurances fiscalement déductibles au moment de remplir sa déclaration d’impôts.

(1) La classe d’impôt détermine la composition du ménage du contribuable.
(2) La retenue d’impôt sur les salaires ou pensions est en principe déterminée d’après le barème de l’impôt sur les salaires ou les pensions.

N’hésitez pas  à lire notre article portant sur les meilleures méthodes pour faire des économies

Laisser un Commentaire

Commencez ENFIN à

Gagner de l'Argent!

Rejoignez notre club gratuitement pour recevoir plus d'astuces directement dans votre boite mail!

gagner de l'argent

Merci pour votre confiance! Vous recevrez bientôt nos bons plans pour gagner de l'argent!