Internet

Dossier complet sur le dropshipping en France

Depuis l’explosion technologique, la vente en ligne facilite la vie à tout le monde. Le drop shipping, né au Canada et aux Etats-Unis, monte en force depuis ces dernières années même si il n’est pas encore très populaire auprès des internautes et des entrepreneurs. Le dropshipping est un modèle économique associé à l’e-commerce. Le modèle met en place trois parties : le vendeur, l’acheteur et le fournisseur. Il est facile à mettre en place et peut devenir une importante source de revenu. Bon nombre d’entre vous se demande qu’est-ce que le drop shipping ? Comment se lancer ? Si vous êtes déjà un adepte de l’e-commerce ou si vous êtes tenté de lancer votre business en ligne, lisez cet article !

Le drop shipping c’est quoi ?

Pour faire simple, le drop shipping ou « livraison directe » en français est une méthode de vente en ligne, plus précisément de revente, sans avoir de stock. Les produits que vous présentez dans votre site sont donc directement livrés à votre client sans passer dans votre stock. Vous êtes donc un simple intermédiaire entre le fournisseur et l’acheteur. Vous serez libérer de la tâche de gestion de stock et de la livraison puisque le fournisseur lui-même s’assure de faire la livraison. Vous n’avez besoin que d’un ordinateur et d’une connexion internet pour se lancer.

Le seul souci c’est de promouvoir votre site et de vendre vos produits. Vous devez aussi vous assurer de fournir un service de qualité à vos clients même vous n’assurez pas la livraison et le stock de produit. Il est vrai que le dropshipping existe déjà depuis des années avec les géants Amazon, e-Bay ou rueducommerce. Ces sites vendent des plus grandes marques ou entreprises et reçoivent un pourcentage ou une commission sur les ventes. Mais le marché est encore libre et stable si vous choisissez le bon produit.

Le principe est donc de vendre votre gamme de produit et de promouvoir votre site. Pour ce faire, vous devez choisir votre gamme de produit et de trouver les fournisseurs, avec qui vous allez passer un contrat. C’est ce qu’on appelle le « sourcing ». Vous devez donc passer par les trafics internet SEO (trafics naturels des moteurs de recherche), SEA (publicité), et le SMO (utilisation des réseaux sociaux) pour faire paraître vos produits.

dropshipping c’est quoi

Comment ça marche ?

Les trois étapes du drop shipping sont l’achat, la commande et la livraison. Pour illustrer cela, nous allons prendre un petit exemple. Un client tape sur le moteur de recherche habillement pour enfant ; il verra sur votre site des marques de vêtements d’enfant et passe commande. Vous allez ensuite signaler la commande à votre fournisseur en lui précisant l’adresse de la livraison et le référence de l’article. Le fournisseur se chargera de la livraison en émettant un bon de livraison au client. Pour faire simple :

  • Vous choisissez vos produits et trouvez les fournisseurs
  • Faites connaître votre site
  • Vendez vos produits
  • Passez les commandes aux fournisseurs
  • Le client reçoit sa commande
  • Le fournisseur reçoit sa paie, vous encaissez de l’argent et tout le monde est content !

Le drop shipping vous tente ? Voici comment se lancer

Si vous vous débrouillez pas mal en technologie de l’e-commerce, si vous savez vendre mais aussi vous voulez vous passer de la tâche logistique, lancez-vous dans le dropshipping en suivant ces étapes. Mais attention, il ne faut pas se précipiter, les étapes sont à suivre à la lettre.

Choisissez vos produits

Choisissez vos produits avec tact. Cette étape est à considérer avec sérieux puis qu’il faut faire une étude de marché : la concurrence, la faisabilité, la visibilité du produit, les attentes des consommateurs. Nous vous proposons quelques conseils :

  • Trouvez les mots clés : Vos clients vont taper sur le moteur de recherche donc trouvez les mots clés qui vont capturer le plus de trafic. Pour cela, vous ne devez pas choisir un produit de trop petite taille ni un produit de trop grand taille mais juste le milieu. Si vous choisissez un produit trop général, par exemple vêtement de sport, il y aura trop de résultats et le client risque de ne pas vous trouvez. Par contre si c’est trop limité, par exemple « vêtement de sport pour femme pour aller courir en hiver », vous ne serez pas visible. Un juste milieu serait l’idéal. Vous pouvez utiliser Google Keywords Planner pour cela.
  • Vos concurrents : choisissez un produit qui a de la concurrence. Cela signifie que le produit est demandé, mais vous devez avoir une valeur ajoutée par rapport à vos concurrents. Vous pouvez tout autant chercher une opportunité inexploitée, une lacune dans le marché.
  • Les tendances du moment : Choisissez un marché stable mais à la fois tendance.
  • La limite spatiale : Si vos clients peuvent trouver le produit localement, ils ne se gêneront peut-être pas à l’acheter en ligne sauf si vous offrez une meilleure sélection
  • Ciblez vos clients : Vous ciblez les femmes enceintes ? les ados ? les sportifs ? Répondez à leurs attentes ainsi que de leur capacité d’achat.
  • Evaluez vos finances : Il est vrai que vous n’avez pas besoin d’investissement colossal, cependant évaluez vos marges puisque beaucoup de frais peuvent s’accumuler.
  • Fixez les prix : Adoptez un prix ni trop bas ni trop cher.

Trouvez votre produit

Une fois que vous aurez une idée précise sur ce que vous voulez vendre, vous devez chercher où les dénicher. Vous devez vous assurer que votre fournisseur ou grossiste sera fiable, vérifiez qu’il possède un numéro siren ou siret. Vous pouvez par exemple utiliser des annuaires en ligne (Alibaba, AliExpress, ThomasNet, Markers Row, Kompass, etc.) de fournisseurs (grossiste, fabricant, vendeur,etc.) Il est préférable alors de rencontrer votre fournisseur directement et de passer un contrat. Vous pouvez aussi opter pour les vendeurs professionnels sur les marketplaces (Amazon, eBay, etc.).

Lancez et boostez votre business droshipping

Trouvez un nom à votre entreprise, dessinez un logo, et créez votre site. Il faut au préalable avoir la maîtrise du référencement SEO sinon faites appel aux développeurs professionnels. Il faut alors se former avant de se lancer. Cela vous évitera des coûts futurs d’outsourcing.

business droshipping

Vous devez aussi vous occuper des tâches comme la rédaction des fiches produits, la photographie des produits…

Démarrer votre business est une étape mais le plus important c’est de le faire durer et d’en faire la promotion. Pensez alors à votre webmarketing.

Dirigez-vous aux réseaux sociaux Facebook, Instagram ou Pinterest. Pensez aussi à créer un blog, à envoyer des E-mails marketing, à fideliser vos clients grâce à un abonnement, etc.

Vous pouvez d’abord tester votre site avec quelques produits puis augmenter l’échelle une fois que le système est lancé.

Les formalités administratives à suivre

Lancer un business même en ligne signifie créer une entreprise donc vous devez avoir un statut d’entreprise. Une étape importante est donc de choisir et de rédiger le statut. Le plus facile est le statut de micro entrepreneur ou auto entrepreneur mais vous pouvez bien changer de statut si cela est nécessaire. En tant que micro entrepreneur en e-commerce, vous devriez vous plier à certaines formalités juridiques et administratives.

Les régimes et spécificités juridiques du micro entrepreneur :

  • Déclaration obligatoire du statut micro entrepreneur et demande d’ACRE si éligible
    Possibilité de déclarer son chiffre d’affaire en ligne mais obligation de faire une déclaration officielle (tous les mois ou tous les trois mois selon le statut)
  • Les cotisations sociales : elles sont à payer lorsque vous faites votre déclaration de chiffre d’affaires. Le taux des cotisations sociales est de 13,4%.
    Immatriculation obligatoire au registre du commerce et des sociétés (RCS)
  • Paiement de la cotisation foncière des entreprises (CFE)
  • Ouverture obligatoire d’un compte bancaire pour l’activité de drop shipping
  • Générer un chiffre d’affaire de 170 000 euros au maximum
  • Un seul salarié : vous ne pouvez employer plus d’une personne. Cela justifie aussi le fait que le chiffre d’affaires ne permet pas d’endosser une charge salariale trop élevée.
  • Mais attention ! En tant qu’auto entrepreneur, vous ne facturez pas la TVA à vos clients donc vous ne la récupérez pas. Pourtant si vous si vous importez, vous devriez payer la taxe à l’import. Pour éviter cela, les statuts SARL, SA ou SAS

Il est conseillé d’adopter le régime micro entreprise puisque le drop shipping est une activité qui ne nécessite pas de fonds énorme et ne génère donc pas beaucoup de chiffre d’affaires qu’à force de développer son activité. Une fois que vous dépassez les 170 000 euros de chiffre d’affaire, vous devriez changer de régime.

Voici les étapes administratives ainsi que les documents à fournir pour devenir entrepreneur en drop shipping :

  1. Déclaration obligatoire du statut micro entrepreneur et demande d’ACRE si éligible : vous pouvez le faire en ligne gratuitement en un rien de temps. Après cette étape, vous serez inscrit dans le registre du commerce. Vous obtiendrez un numéro SIRET avec un code 4791A pour « vente à distance pour catalogue général » après que vous soyez déclaré.
  2. Immatriculation obligatoire : Toute activité commerciale doit avoir une immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS). Vous devez vous rendre dans une Chambre du commerce et de l’industrie (CCI) pour cela. Les formulaires à remplir sont : le dossier d’immatriculation au RCS et une déclaration relative au nom du domaine de votre site web.
  3. Faire une assurance RC Pro ou une assurance de responsabilité civile : cela est indispensable pour couvrir les dommages qui peuvent survenir lors de l’activité. Par exemple, si un client a eu un incident avec l’un de vos produits, l’assurance s’en chargera.
  4. Ecrire une convention contrat avec le fournisseur : Même si certains ignorent cette étape, le contrat encadre votre relation avec votre fournisseur, à savoir les clauses et les modalités sur les livraisons, sur la durée du contrat, sur le pourcentage de la commission, sur la garantie des produits, les moyens de paiement du fournisseur… Le contrat de dropshipping est juridiquement nommé « dépôt par dépôt ». Vous pouvez télécharger le formulaire en ligne.

Voilà ! Vous avez toutes les cartes en main. Il est à noter que le statut d’auto entrepreneur n’est parfaitement adapté si vous voulez avoir le moins de contrainte légale et si vous pratiquez le dropshipping qu’à revenu secondaire. Comme alternative, vous pouvez choisir les statuts EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou de SARL (Société anonyme à responsabilité limitée).

Le dropshipping vaut-il le coup ? Les avantages et les inconvénients

Nous avons vu la définition du drop shipping qu’elle est simple et facile à mettre en œuvre. Vous ne vous occupez pas de la logistique et vous gagnez une commission sur les ventes. Voici d’autres avantages :

  • La rapidité du lancement : vous êtes épargné des longues procédures administratives ainsi que de la logistique (frais de manutention, de transport, de livraison…).
  • Pas d’investissement important : seuls les frais d’hébergement du site et quelques frais intermédiaires sont à prévoir.

Cependant, tout n’est pas blanc, le drop shipping a certains inconvénients :

  • La concurrence : Etant donné que le dropshipping est facile à mettre en œuvre, n’a pas besoin de beaucoup de fonds, forcément d’autres avant vous y ont pensé. La concurrence est donc rude de plus que le dropshipping existe depuis des années. Il est impératif que vous investissiez beaucoup dans la publicité.
  • Responsabilité des produits : vous devez vous assurer de la qualité des produits, donc du fournisseur, puisque VOUS êtes le vendeur et c’est vous qui aurez des problèmes avec les clients si jamais un problème avec les produits survient.

Ca y est, vous savez maintenant toutes les étapes pour créer votre entreprise de dropshipping. Si vous n’avez pas encore effectué les procédures administratives, il est maintenant temps d’aller vous enregistrer en un rien de clic et de réunir les dossiers.

Laisser un Commentaire