Autres

Ètapes et conseils à suivre pour vendre ses créations

Ètapes et conseils à suivre pour vendre ses créations

Ça fait longtemps que l’idée de vendre vos créations artistiques ou artisanales cogite dans votre tête mais vous n’avez jamais osé vous lancer ? Comme beaucoup de créateurs, vous manquez sûrement de confiance en vous et vous avez peur que votre petit business ne se solde par un échec. Sachez pourtant qu’il y a des gens qui ont parfaitement réussi à vendre leurs créations et à développer des petites entreprises rapidement.

Pour y arriver, ces personnes ont tout simplement adopté une stratégie marketing efficace et fait en sorte de maîtriser tous les rouages du métier. C’est ce que vous avez envie de faire également ? Dans ce cas, nous vous invitons à lire attentivement ce petit guide que nous avons préparé pour vous …

Comment vendre ses créations efficacement en 2020 ?

Sachez d’ores et déjà qu’il n’y a pas de solution miracle pour réussir dans le domaine de la vente. Pour faire fonctionner votre petit business, vous devrez bien évidemment travailler dur comme tout le monde !

Il y a toutefois des étapes clés et des conseils pratiques qui pourraient vous faciliter la tâche. Vous pourriez ainsi vendre vos créations plus facilement que les autres mais surtout vous mettre dans de meilleures conditions.

Choisissez votre statut juridique

Choisissez votre statut juridique

De nos jours, beaucoup se demandent encore si un créateur qui veut vendre ses œuvres artistiques et artisanales doit déclarer son activité ou non. Et bien, tout dépend surtout du “type de vente” dans lequel le créateur en question souhaite se lancer.

S’il ne s’agit que d’une vente occasionnelle, il n’est absolument pas nécessaire de la déclarer à la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Par contre, si vous comptez vendre vos créations de façon plus régulière, vous devriez normalement le déclarer.

En fait, à partir du moment où votre activité est censée vous générer des revenus réguliers imposables, vous devez le faire savoir. Mais avant d’aller déclarer vos revenus, vous devrez d’abord définir dans quelle branche votre activité est-elle vraiment rattachée. Faut-il vous considérer comme un artisan ou un artiste ?

Vous ne le saviez peut être pas mais les artistes et les artisans ne partagent pas forcément les mêmes privilèges ni les mêmes obligations. Si votre oeuvre est originale et unique, vous devriez théoriquement être considéré comme un artiste.

Par contre, si votre oeuvre a été conçue pour être produite en série, vous serez considéré comme un artisan. Si vous comptez créer une entreprise, il faudra penser à définir son statut.

S’agit-il d’une entreprise individuelle, d’un société anonyme, d’une SARL, d’une EURL, etc … ? En général, les créateurs qui travaillent pour leur propre compte se définissent un statut d’entreprise individuelle. Lorsque c’est le cas, ils préfèrent opter pour un régime d’auto-entrepreneur, ce qui leur évite beaucoup de contraintes.

Protégez vos créations

Protégez vos créations

Si vous comptez commercialiser vos créations sur le marché, nous vous recommandons fortement de les protéger légalement.

Cela vous évitera de vous exposer à des pratiques commerciales déloyales comme les reventes non autorisées avec tarifs abusifs ou encore les contrefaçons.

S’il s’agit d’un produit ou d’un procédé technique, sachez que vous pouvez déposer un brevet auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle ou INPI.

Ce brevet vous permettra de jouir d’une exploitation exclusive de la création pouvant durer jusqu’à 20 ans maximum. Gardez toutefois en tête que vous ne pourrez pas breveter votre création si celle-ci n’est pas originale.

Voilà pourquoi nous vous conseillons de bien vérifier l’authenticité de vos œuvres avant d’aller les breveter auprès de l’INFI.

Sachez également que de nos jours, il n’est pas forcément nécessaire de se rendre au siège de l’INFI pour prouver l’antériorité d’une création. D’autres alternatives pratiques ont été mises en place pour faciliter ces démarches.

Vous pouvez par exemple faire appel à un notaire ou un huissier de justice pour enregistrer légalement la date de création de l’oeuvre. Sinon vous pouvez enregistrer vos inventions directement sur les plateformes en ligne. Et oui; il existe désormais de nombreux sites spécialisés prévus à cet effet.

Dans tous les cas, l’enregistrement de la date de création de l’oeuvre ne fait pas forcément office de brevetage. Pour déposer un brevet, vous devrez impérativement vous rendre à l’INFI. N’oubliez pas qu’au moment de ce brevetage, vous aurez aussi la possibilité de déposer votre marque et votre logo.

Place à la vente !

Place à la vente !

Il existe deux manières différentes de vendre vos créations au grand public. Vous pouvez opter soit pour la vente en magasin soit pour la vente en ligne. Mais même lorsque vous décidez de vendre vos créations dans une boutique, il est quand même recommandé les proposer sur internet.

A vrai dire, internet est devenu un véritable outil de vente incontournable de nos jours. La solution la plus simple serait de vendre vos créations sur les grandes places de marché du moment comme Etsy, eBay ou encore Amazon.

Par contre, si vous tenez à attirer et fidéliser votre clientèle, il vaudrait mieux créer votre propre site de e-commerce. Pour y arriver, vous pouvez recourir aux systèmes de gestion de contenu en ligne comme WordPress, Joomla, Magento ou Prestashop.

Sinon, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour créer votre site web. Vous devez toujours garder en tête que la vente en ligne professionnelle ne s’improvise pas. Pour pérenniser ce business, vous devrez faire preuve de rigueur et vous investir aussi bien financièrement que mentalement dans votre projet.

Sachez que pour réussir dans la vente en ligne, il faut beaucoup miser sur la publicité ! Voilà pourquoi nous vous recommandons de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour promouvoir vos créations. Vous pouvez par exemple créer un blog où vous pourriez fidéliser votre clientèle.

Si vous le souhaitez, vous pouvez partager des conseils, des petites astuces ou même de nouvelles idées dans votre blog. L’idéal serait d’assurer également votre présence sur les principaux réseaux sociaux du moment, mais plus spécialement sur Facebook.

Comme vous le savez sûrement, tout le monde est sur les Facebook maintenant. C’est donc l’un des meilleurs moyens pour sonder et recueillir les avis de vos clients.

⇒ À lire aussi : Vendre sa musique sur internet

Laisser un Commentaire

Commencez ENFIN à

Gagner de l'Argent!

Rejoignez notre club gratuitement pour recevoir plus d'astuces directement dans votre boite mail!

gagner de l'argent

Merci pour votre confiance! Vous recevrez bientôt nos bons plans pour gagner de l'argent!