FDJ

Comment jouer à l’Euromillions (avec probabilité de gains)

Participer au jeu Euromillions

L’Euromillions est un jeu de loterie dans lequel des joueurs de différents pays européens se joignent dans le plaisir d’un jeu coordonné pour gagner d’énormes jackpots qui pourraient changer leur vie. Le joueur choisi cinq numéros (de 1 à 50) et deux numéros étoiles (de 1 à 12). A Chaque tirage, cinq numéros aléatoires (parmi les 50 numéros principaux) et deux numéros étoiles (de 1 à 12) sont tirés. Le jeu minimum pour l’Euromillions est d’une grille par tirage au sort. Chaque grille coûte 2,50 €. Le Jackpot minimum est de 17 millions d’euros et s’accumule à partir de là si le jackpot n’est pas gagné. A savoir que les tirages se font tous les mardis et vendredis. Découvrez comment participer au jeu Euromillions ? quelles sont les conditions de participation ? et comment sont fiscalisés les gains ?

Conditions pour participer au jeu Euromillions

  • Vous êtes éligible de Participer au jeu Euromillions si vous avez 18 ans ou plus et vivez dans un pays participant.
  • Les parents qui achètent des billets de loterie pour leurs enfants ont également le droit de réclamer les gains au nom de leurs enfants.
  • Si le billet est acheté pour un enfant mineur, non biologique (par ex. petits-enfants, neveux ou nièces), le droit de réclamer le gain est transféré au parent concerné.
  • A noter également que les gains à l’Euromillion ne peuvent être payés que dans le pays où le billet a été acheté, mais vous n’avez pas besoin d’être citoyen de ce pays. Il est par exemple possible, en tant que citoyen Français, d’acheter un billet de loterie au Royaume-Uni, mais le prix ne peut être payé que par la loterie du Royaume-Uni.
  • Les prix peuvent être réclamés pendant une période de 180 jours. Après cette période, l’argent est donné à des organismes de bienfaisance et à d’autres organismes sans but lucratif, si personne, volontairement ou non, n’a réclamé le droit de recevoir l’argent.

Quelles sont les probabilités de gain ?

Les chances de gagner le jackpot Euromillions est de 1 sur 139.838.160. Certes ce n’est pas la meilleure cote, mais il ne faut pas désespérer, parce que la cote approximative qu’un joueur gagne un prix est d’environ 1 sur 13. Le jackpot peut être obtenu si vous faites correspondre cinq numéros sur les boules tirées des 50 numéros principaux, ainsi que les deux numéros étoile porte bonheur, qui sont tirés à partir d’une autre pool de 12 numéros différents.

  • Grille A (numéros de 1 à 50)

Depuis Mai 2011, le numéro qui sort le plus à l’Euromillions est le 10 (il est sorti plus de 85 fois), à lui seul il représente 12.83% des tirages. Suivi du 27 (sorti 81 fois), 23 (sorti 79 fois), 44 (sorti 78 fois) et du 26 (sorti 77 fois).

  • Grille B (étoiles de 1 à 12)

En ce qui concerne les 12 numéros étoiles, le 8 est sorti 138 fois, le 2 (137 fois) et le 10 (136 fois) depuis Mai 2011.
La question est faut-il jouer sur une combinaison de ces numéros pour essayer de maximiser ses chances lors du tirage au sort ? Tout ne dépend que de vous.

  • Tableau des gains

Pour résumer selon les stats, les chances de gagner à l’Euromillions sont très minces et se présentent comme suit :

Rang des prix
Chances de gagner
5 + ⭐⭐
1 sur 139 838 160

5 + ⭐
1 sur 6 991 908

5
1 sur 3 107 515

4 + ⭐⭐
1 sur 621 503

4 + ⭐
1 sur 31 076

3 + ⭐⭐
1 sur 14 126

4
1 sur 13 812
2 + ⭐⭐
1 sur 986

3 + ⭐
1 sur 707

3
1 sur 314

1 + ⭐⭐
1 sur 188

2 + ⭐
1 sur 50

2
1 sur 22

Comment sont fiscalisés les gains de l’euromillions ?

D’une façon plus générale, les gains remportés à partir des jeux de hasard qu’il s’agisse de l’Euromillions ou d’un autre ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu car les gains ne sont pas des revenus à proprement parlé. En revanche, le gagnant sera soumis à une imposition l’année suivante selon les investissements et placements qu’il effectuera avec son nouveau patrimoine. La fiscalité sera différente en fonction si vous faites un placement sur un livret A, un livret jeune, un LDD ou un LEP. Si vous faites un investissement dans une assurance vie, votre épargne sera également soumise aux prélèvements sociaux. Enfin en cas de gains important comme à l’Euromillions, il est possible que vous soyez soumis à l’ISF. En effet, les contribuables ayant un patrimoine dépassant les 1.3 million d’euros sont visés par ce régime de fiscalité.

Laisser un Commentaire