Emploi

Comment obtenir une augmentation de son salaire ?

travail salaire augmentation

J’ai discuté avec plusieurs patrons d’entreprises et de startups, et j’ai moi même fait des demandes d’augmentation de salaire au cours de ma carrière et dans cet article, je vais vous expliquer comment la plupart des patrons pensent à la rémunération des employés, afin que vous puissiez l’utiliser à votre avantage.

Il n’y a rien de plus important pour assurer votre avenir financier que d’être payé ce que vous valez, et vos revenus à vie sont considérablement influencés par chaque augmentation de salaire que vous obtenez.

En effet, votre salaire de base actuel a une incidence sur votre potentiel de gain futur. La plupart des milléniaux (ou jeunes débutants) sont sous-payés dans leurs fonctions, mais peu font quelque chose pour y remédier. Vous pouvez le faire.

Si vous voulez obtenir une augmentation de salaire, vous devez rentrer dans l’esprit de votre patron. Pour cela, vous devez comprendre comment les patrons pensent. Voici comment améliorer considérablement vos chances d’obtenir une augmentation.

1. Calculer votre valeur sur le marché du travail

En tant qu’employeur, on essaie toujours de déterminer et de suivre la valeur marchande d’un employé.

Valeur marchande : C’est ce qu’une autre entreprise serait prête à vous payer pour faire votre travail. Certains emplois sont très demandés. Malheureusement pour les entreprises, il est difficile de diriger une agence avec plusieurs fonctions différentes, car les talents sont très recherchés.

Et les employés le savent. Il n’est pas rare que des employés reçoivent des messages de recruteurs proposant des salaires plus élevés. Si vous avez la chance que cela vous arrive, voici le conseil à suivre :

Astuce 1 : Demandez très précisément au recruteur quelle est la fourchette de salaire pour le poste. Imprimez ensuite son message et apportez-le à votre patron au moment opportun. Demandez la limite supérieure de la fourchette salariale.

Cela fonctionnera dans 90 % des cas. Votre patron veut probablement vous garder et vous donnera une augmentation de salaire pour rester. Mais ne soyez pas trop gourmand et ne demandez pas plus que la fourchette communiquée par le recruteur.

Même si vous n’êtes pas contacté par un recruteur, vous devez déterminer votre valeur marchande. Vous devez calculer ce que gagnent les autres personnes occupant votre poste dans votre ville. Vous pouvez le faire facilement en effectuant quelques recherches simples à l’aide de l’outil d’estimation salariale personnalisée comme GlassDoor ou autre.

Après avoir utilisé l’outil GlassDoor, vous devez rechercher d’autres données sur les salaires dans votre secteur. Un excellent moyen de trouver ces informations est de consulter les études publiées par les cabinets de recrutement de votre secteur. Dans la plupart des secteurs, des entreprises de recrutement publient des guides des salaires.

Astuce 2 : Imprimez les données salariales de GlassDoor et les rapports salariaux que vous trouvez pour votre secteur. Gardez-les pour votre rencontre avec votre patron. Expliquez que vous avez utilisé les données pertinentes pour calculer votre valeur marchande et que vous souhaitez une augmentation.

Demandez une augmentation qui vous place au moins dans le 50e percentile des fourchettes de salaires pour votre poste dans votre ville. Mais ne soyez pas trop gourmand et ne demandez pas une augmentation de plus de 10 %. À une exception près, si la “valeur de votre entreprise” est remarquablement élevée d’après vos calculs ci-dessous.

2. Calculer la valeur que vous apportez à votre entreprise

Valeur pour l’entreprise : Le deuxième type de valeur que vous devez calculer est votre valeur pour votre entreprise. Beaucoup de patrons et de cadres supérieurs font le même type de calcul que je vais vous montrer maintenant. C’est un peu plus difficile que de calculer votre valeur marchande, mais voici comment procéder.

Essayez de calculer combien il vous en coûterait pour vous remplacer. Le coût de l’embauche d’un nouvel employé est vraiment élevé dans la plupart des secteurs d’activité – surtout pour les salariés. Selon votre poste, votre remplacement peut coûter entre 2 000 et 25 000 euros. En faisant quelques recherches simples en fonction de votre rôle et de votre salaire, vous pouvez calculer approximativement ce qu’il en coûterait pour vous remplacer.

Astuce 3 : Après avoir calculé ce qu’il en coûterait pour vous remplacer, vous devez enregistrer ce chiffre, mais ne le communiquez PAS à votre patron. Si un employé disait : ” Je veux une augmentation de salaire parce qu’il en coûterait 12 500 € pour me remplacer “, n’importe quel patron ne serait pas content, car ça ressemble à du chantage.

MAIS, votre patron sait que cela coûterait cher de vous remplacer. Utilisez donc cela à votre avantage lorsque vous demandez une augmentation. Il vaut la peine de vous accorder une augmentation juste en fonction du coût pour trouver votre remplaçant. N’importe quel patron vous accordera une augmentation de plus de 3 000 € si la recherche de votre remplaçant coûte 10 000 €.

La deuxième façon de calculer : Combien d’argent votre entreprise gagne-t-elle grâce à votre travail ? Ou combien d’argent avez-vous fait gagner à votre entreprise ?

Si vous travaillez dans un cabinet d’avocats, une agence de publicité ou un autre domaine où vous avez un taux horaire personnel ou mixte que votre entreprise facture pour votre temps, cela devrait être facile. Cela devrait également être facile si vous êtes dans la vente et que vous savez combien d’affaires vous avez générées et conclues.

Si vous travaillez dans un cabinets en tant que consultant, il suffit de multiplier votre taux facturé au client (ex. 150 €) x le nombre d’heures que vous travaillez par semaine (40) = 6 000 € x 50 semaines de travail par an = 300 000 €. Il s’agit du montant que votre entreprise facture aux clients pour votre temps. Si vous gagnez un salaire de 50 000 euros, votre entreprise gagne environ 6 fois votre temps. Il s’agit d’une marge importante et votre patron vous accordera probablement une augmentation de salaire lorsque la marge sur votre temps sera au moins de 3 à 4 fois supérieure.

Astuce 4 : Si vous occupez un poste de vendeur et que vous touchez moins de 15 à 20 % de commission sur vos ventes, vous devriez demander une augmentation. J’ai personnellement rencontré beaucoup trop de vendeurs qui ne touchent qu’une commission de 5 à 10 %.

Cela signifie que votre patron et votre entreprise obtiennent un rendement de 90 à 95 % sur vos ventes. Et la grande majorité de ce rendement est à la charge de votre entreprise – ce qui signifie qu’ils n’auraient pas cet argent si vous n’étiez pas là.

Si vous êtes un bon vendeur, la plupart des patrons sont prêts à vous accorder une commission plus élevée (au risque de perdre TOUTES vos ventes si vous partez). Je vous recommande vivement de négocier une commission d’au moins 15 %.

3. Demandez le bon montant pour augmenter vos chances d’obtenir l’augmentation

Très peu de patrons vous donneront plus de 5 à 10 % d’augmentation, donc vous avez moins de chances d’obtenir une augmentation si vous demandez plus.

Je pense personnellement que 10% est le montant idéal à demander, à moins que vous ne trouviez que vous êtes sauvagement sous-payé d’après votre étude du marché et de la valeur de l’entreprise. Si vous découvrez que vous êtes vraiment sous-payé (de plus de 20 % ou plus), vous pouvez alors vous appuyer sur vos recherches et demander une augmentation qui vous permette de toucher au moins le taux du marché pour votre poste.

Astuce 5 : Si vous êtes payé bien en dessous de la valeur du marché, vous pourriez, de façon réaliste, obtenir une augmentation de plus de 20% au niveau du marché, simplement en le demandant. C’est un retour sur investissement incroyablement élevé pour avoir simplement fait quelques recherches et demandé une augmentation à votre patron.

4. Trouver le moment idéal pour demander une augmentation

Beaucoup d’employés ne savent pas quand demander une augmentation. Ou ils le font au mauvais moment. Le moment où vous le demandez peut avoir un impact énorme sur l’acceptation ou le refus de votre patron.

Un mardi à 16 heures, alors que votre patron est stressé, n’est pas le bon moment. Un vendredi après-midi avant un jour férié n’est pas un bon moment. La plupart des lundis matins ne le sont pas non plus, car votre patron n’aime pas les lundis matins. Alors, quand est-ce le bon moment ?

Les trois meilleurs moments de l’année pour demander une augmentation sont l’entretien annuel d’évaluation (prévoyez-le un vendredi), la fin de l’année fiscale de votre entreprise si les résultats financiers de l’entreprise ont été relativement bons (vous pouvez vérifier ces deux points en demandant aux RH), ou juste après un événement important de la vie (comme l’arrivée d’un bébé !). Voici pourquoi :

Lors de votre entretien annuel, votre patron pense déjà à vous et à votre valeur. Si vous venez avec une étude de votre valeur marchande, vous avez beaucoup plus de chances d’obtenir une augmentation plus importante. À la fin de votre année fiscale, votre patron pense déjà à l’année prochaine et si les performances de l’entreprise ont été au moins correctes à excellentes, vous avez plus de chances d’obtenir un oui.

Enfin, les patrons sont aussi des personnes et certains d’entre eux auront un faible pour vous lorsque vous traversez un événement important de votre vie (en particulier lorsque vous fondez une famille). Si vous allez avoir un bébé, parlez-en à votre patron. Dites que vous voulez obtenir une augmentation pour pouvoir commencer à planifier les études de votre enfant et que vous voulez vous assurer que vous pourrez couvrir les dépenses supplémentaires liées à la naissance d’un enfant.

Astuce 6 : Les recherches montrent que le meilleur moment pour demander une augmentation est le vendredi matin (après que votre patron ait pris son café, bien sûr !). Donc, le vendredi matin, vers 10 ou 11 heures, est une valeur sûre.

La raison en est que votre patron est comme vous et qu’il est excité par le week-end. Les recherches en psychologie montrent également que les gens ont tendance à être plus généreux le matin avant midi.

5. Demandez votre augmentation

Je discutais l’autre jour avec Sébastien, un ami qui gère une agence d’acquisition marketing. Je vous retranscris à peu de chose près ce qu’il m’a dit :

“J’ai géré directement de nombreux employés pour créer mon entreprise. Et tu sais quoi ? De toutes les personnes que j’ai gérées, combien m’ont demandé une augmentation ? Une seul. Un seul de mes employés seulement m’a demandé une augmentation de salaire. Je n’arrive toujours pas à le croire. Tu veux savoir la vérité ? Je serais prêt à payer beaucoup d’entre eux plus cher s’ils le demandaient. Je veux qu’ils soient heureux et qu’ils restent dans mon entreprise. Ils ont une grande valeur pour moi. La plupart des employés ne savent pas qu’ils ont probablement le dessus et qu’ils ont plus de valeur pour leur patron qu’ils ne le pensent.”

Avec les bonnes données au bon moment, vous avez beaucoup plus de chances d’obtenir une augmentation. J’espère que cela fonctionnera pour vous. Faites-moi savoir si et comment vous avez obtenu une augmentation de salaire dans les commentaires ci-dessous. Bonne chance !

A propos de l'auteur

Kévin

Kévin

J'ai créé le site Gagnargent.com il y'a plus de 5 ans il est aujourd'hui géré par une super équipe.
Quand à moi, je suis gérant d'une agence d'acquisition web avec plusieurs salariés.

Laisser un commentaire

Commencez ENFIN à

Gagner de l'Argent!

Rejoignez notre club gratuitement pour recevoir plus d'astuces directement dans votre boite mail!

gagner de l'argent

Merci pour votre confiance! Vous recevrez bientôt nos bons plans pour gagner de l'argent!