Passer une retraite paisible en France

Les Britanniques aiment bien venir en France, on le constate chaque été dans diverses régions, de l’ouest avec ses vignobles et ses châteaux de la Loire, au sud et ses bords de Méditerranée, en passant par les Cévennes, le Lubéron ou encore villes historiques comme Carcassonne, et bien sûr Paris. Certains s’y plaisent tellement qu’ils finissent par s’acheter un bien immobilier ici. C’est le cas de nombreuses régions qui ont vu arriver des couples d’anglais ravis de pouvoir s’installer parmi nous, dans un environnement qui n’est pas du tout le même que là où ils résident habituellement et dans une culture qui n’est pas si étrangère que cela de la leur.

Prendre sa retraite en France

En revanche les résidents britanniques qui ont décidé de vivre en France se doivent d’être au fait de ce qui les attend, en termes d’organisation administrative. En effet en fonction des partenariats entre la France et le pays d’origine des résidents étrangers, il y a des divergences importantes. Certes l’Angleterre et la France sont des pays amis de longue date, et qui donc permettent à leurs ressortissants respectifs de bénéficier de facilités, mais il convient tout de même de se renseigner et d’avoir la bonne info pour les résidents britanniques avec un système de pension transféré. Il serait en effet malvenu de ne pas pouvoir bénéficier pleinement de sa retraire juste parce que l’on vit dans le pays étranger que l’on a élu pour s’installer.

Systèmes différents et conventions

Il existe diverses conventions d’un pays à un autre, or celui de Shakespeare comme celui de Voltaire ont un passé en commun assez particulier. L’histoire a fait des souverains anglais ceux d’une partie du territoire français comme les îles anglo-saxonnes ont souvent vu les français venir tenter une invasion, au Moyen Age. Depuis les relations sont fort heureusement cordiales et l’on se plaît, de part et d’autre, à traverser la Manche. Chacun trouve en effet dans le pays voisin une bonne raison de se sentir bien, et cela concerne aussi bien les jeunes hexagonaux partant pour Londres que les jeunes parisiens ravis d’apercevoir les dunes de Douvres en arrivant en bateau depuis les côtes françaises ou encore l’aéroport d’Heathrow en atterrissant, mais cela ravit aussi les parents des uns et des autres..