Autres Par domaines

Quelques astuces quand on est retraité

Dans cet article, je vais donner quelques astuces pour permettre aux retraités d’arrondir leurs fins de mois. N’hésitez pas à mettre en commentaires si vous en avez d’autres afin d’en faire profiter tout le monde.

Pour votre voiture : Optez pour le dépannage zéro kilomètre

Il nous arrive parfois de rechigner pour un tarif  d’assurance automobile un peu trop élevé.  Il nous arrive également de ne pas connaître les sinistres pour lesquels nous sommes garantis. Il nous arrive enfin de négliger certaines options qui sont plus utiles.
J’en veut pour preuve cette aventure de ce dimanche matin.
Lorsque j’ai voulu prendre mon véhicule, j’ai grommelé en voyant la roue avant droite était dégonflé. D’habitude, changer une roue est une formalité (surtout pour nous les hommes). Que nenni cette fois. Après avoir desserré les écrous, je ne suis pas parvenu à enlever la roue. Dégrippant, petit coup de maillet. Rien à faire. C’est alors que je me suis souvenu avoir contracté auprès de la MACIF une assurance dépannage zéro kilomètre. Appel téléphonique au numéro vert indiqué sur mon contrat. Le dépannage a été programmé 40 minutes plus tard.
D’un simple coup de marteau donné à l’intérieur de la jante, le mécanicien a résolu mon problème en moins de deux minutes. Si je n’avais pas eu cette option dans mon contrat d’assurance, l’opération m’aurait été facturée 119 euros. Tarif du dimanche oblige.
A moins d’être un spécialiste en mécanique, je vous conseille vivement de rajouter cette option à votre contrat d’assurance automobile.

Client mystère pour arrondir ses fins de mois

Bons plans pour les retraités

Personne n’aura rien contre l’idée de vouloir arrondir ses fins de mois. Cela permet occasionnellement de s’offrir quelques extras, ou aussi et le plus souvent d’avoir un train de vie un plus confortable. Par les temps qui courent, pour beaucoup ce n’est pas du luxe.

Il existe une solution : se transformer en client mystère.
Comment ? Voici ce qu’en dit le site de référence :
Devenir client mystère c’est se faire passer pour un client ordinaire mais en réalité observer et critiquer afin d’améliorer la qualité d’un service. De manière anonyme, vous suivez un scénario permettant de tester les points forts et les points faibles d’un magasin, d’un restaurant, d’un voyage etc. 
 
Devenir client mystère c’est participer à l’amélioration d’un service et être rémunéré(e) pour l’aide que vous aurez apporté. 
 
Notre site propose, à toute personne résidant en France, de participer à des enquêtes et études sous la forme de : 
 
  • visites de magasins, 
  • visites de services publics, 
  • visite d’hotel.

Viager ou pas ?

Parmi les revenus immobiliers qui peuvent arrondir les fins de mois difficiles, il existe le viager.

N’allez pas penser que ce type de vente date d’aujourd’hui ou même d’hier. D’après les historiens quelques dates importantes marquent l’histoire :
1657 : la première table de mortalité est réalisée par Christiaan Huygens. Le premier calcul arbitraire de rentes viagères est effectué par Jean Witt. 1661 : édit royal limitant la vente viagère aux biens entre particuliers.
1804 : entrée en application du Code Civil, légiférant le Viager via les articles 1968 à 1983. Pour aborder des sujets comme celui-là, il est préférable de se référer à ce que dit la loi. Services-Publics.fr fait référence en la matière. On peut lire ceci :

« Comment fonctionne une vente ou un achat en viager ?

L’achat en viager consiste à vendre un logement à une personne, le débirentier, en échange du versement périodique d’une rente pendant toute la durée de vie du vendeur, le crédirentier. 

De quoi s’agit-il ? La vente en viager consiste : pour l’acquéreur à acheter un logement sans avoir à verser la totalité du prix de vente le jour de l’acquisition, mais qu’il ne pourra occuper qu’au décès du vendeur, sauf si ce dernier le libère tout de suite et pour le vendeur à percevoir en contrepartie de la vente de son logement une rente mensuelle jusqu’à son décès ».
Cette décision n’est pas une simple formalité, c’est pourquoi, il est préférable de réfléchir et  de demander conseil à un avocat en Droit immobilier.

Faire des travaux de rénovation

Savez-vous que lorsque vous avez besoin de changer votre vieille chaudière, installer un poêle à pellets et plus généralement modifier votre système de chauffage, il est fortement conseillé de vous mettre en contact avec l’ANAH ?
Pourquoi me direz-vous ?
Tout simplement parce que l’Agence National de l’Habitat accorde des aides financières pour la réalisation de travaux dans les logements. Les travaux pour améliorer les conditions de chauffage font donc partie des interventions d’aides sur le parc immobilier privé.
En tout état de cause, dès que vous souhaites engager des travaux je vous invite vivement à prendre contact avec l’ANAH afin que les spécialistes évaluent avec vous, en fonction de vos revenus les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Le programme « Habiter mieux » est renforcé par l’Etat.

Laisser un Commentaire